Le remplacement des bougies de préchauffage

Publié le : 24/07/2019 08:23:44
Catégories : Nos actualités

Bougies de préchauffage : Comment entretenir et quand remplacer ?

Les bougies de préchauffage sont conçues pour les moteurs diesel afin d’assister la combustion du mélange air-carburant lors du démarrage du moteur à froid. Le rôle du préchauffage est primordial lorsque la température de la chambre de compression est basse, raison pour laquelle les véhicules dotés de bougies défaillantes ou usées ont du mal à se lancer en hiver. Si vous souffrez régulièrement de problèmes de démarrage à froid à cause de vos bougies, nous vous invitons à suivre ce petit focus sur le fonctionnement, l'entretien et le remplacement des bougies de préchauffage.

remplacement des bougies de préchauffage

Les bougies de préchauffages assurent le démarrage à froid du moteur diesel

Les lacunes de démarrage rencontrées en hiver sont en grande partie inhérentes aux bougies de préchauffage. Etant donné que le système d’explosion des mélanges de gaz dans les moteurs diesels ne dépend pas d’une étincelle (comme les voitures à essence avec les bougies d’allumage), ce sera donc la bougie qui permettra à la chambre d’atteindre une température optimale pour que la compression s’effectue normalement.

Lorsque cette pièce ne fournit plus la chaleur utile pour enflammer le jus, il n’existe malheureusement pas d’alternative pour démarrer le moteur et même lorsqu’on tente de contre-attaquer le véhicule en la poussant. Savoir détecter les symptômes d’usure d’une bougie et la remplacer par une pièce neuve au bon moment  est primordiale pour éviter de tomber dans des situations délicates.

remplacement des bougies de préchauffage

NOS BOUGIES DE PRÉCHAUFFAGE

Connaître la fonction générale d’une bougie pour l’utiliser convenablement

La bougie de préchauffage recèle un système assez simple. Composée d’une pièce en métal (le plus souvent en acier et en carbone), elle arbore une forme en crayon d’une dizaine de centimètre dotée d’une pointe chauffante à l’extrémité qui est destinée à s’encastrer dans la chambre de combustion.

Le système de chauffage de la pointe de la bougie se base sur un principe de résistance, et lorsqu’on tourne la clé pour mettre le contact, la batterie exerce la tension électrique sur l’élément pour dissiper la chaleur dans la chambre du cylindre.

Il faut comprendre qu’une bougie de préchauffage est destinée à optimiser la température du moteur pour que les gaz puissent exploser lors de la compression. Respecter le temps de préchauffage est capital pour faciliter le démarrage car une fois le démarreur enclenché, la pointe de la bougie arrête de fournir la chaleur.

Le non-respect du temps de préchauffage atteint également la batterie. A force de solliciter le démarreur pour forcer le moteur froid à se lancer, la tension s’affaiblit peu à peu et risque de lâcher à vos dépens. Dans la même perspective, tenter une contre-attaque en poussant la voiture s’avère inutile puisqu’il faut plusieurs centaines de frottement avant que la température optimale égale à celle procurée par la bougie soit atteinte.

remplacement des bougies de préchauffage

Entretenir une bougie de préchauffage

Etant donné que les bougies sont installées à l’intérieur du moteur, il n’existe pas de méthodes d’entretien spécial pour allonger leur durée de vie, qui est généralement de 100 000 km. Par ailleurs, de bonnes habitudes et quelques réflexes de bases peuvent contribuer à son efficacité à long terme. D’une part, il faut respecter la latence de préchauffage autant que peut se faire (entre 5 et 15 secondes selon les modèles). D’autre part, lorsque le véhicule éprouve des difficultés à démarrer, n’enclenchez pas de préchauffages successifs pour épargner l’usure du bout de la bougie, qui a tendance à s’encrasser en alternant les hautes et basses températures. Dans ce cas, patientez au moins 20 secondes entre les contacts si vous ne pouvez changer l’élément.

Réviser et tester la résistance en cas de problème de démarrage

Pour enclencher un moteur, de nombreux éléments sont sollicités dans un engrenage mécanique et électrique. Condamner le préchauffage ne constitue pas la meilleure manière d’effectuer son diagnostic, aussi vérifiez hiérarchiquement la fonctionnalité du démarreur, du solénoïde, des relais, de l’alimentation en carburant.

Pour procéder à la vérification de la bougie de préchauffage, il suffira de le retirer à partir d’une clé adaptée. Attention à ne pas exercer une force surpuissante car il se peut que les bougies cassent après une certaine usure. Pour prévenir ce risque, munissez-vous d’un dégrippant et d’une clé dynamométrique.

-Une fois dévissée (après avoir déconnecté la batterie), prenez un multimètre pour tester la résistance (le pôle positif est à la pointe de la bougie).

-Réglez le multimètre au plus faible  variateur ohmique

-Si l’interface affiche « 1 », la bougie est hors service et ne procure plus de chaleur suffisante

-Si l’interface affiche « infini », cela veut dire que la bougie fonctionne correctement et parvient à fournir la puissance nécessaire pour chauffer la pointe.

remplacement des bougies de préchauffage

 

Installer de nouvelles bougies de préchauffages

Lorsque le diagnostic de démarrage accuse la bougie de préchauffage, il est grand temps de la remplacer par une pièce neuve. Pour trouver les meilleures bougies adaptées à votre véhicule, il est important de se référer aux notices des constructeurs étant donné que les bougies disposent de différentes propriétés électroniques.

Outre la référence, le choix de la marque est également primordial. Investir dans une bougie de préchauffage revient entre 5 et 15 euros. Pour 100 000 km, il serait dommageable d’économiser quelques sous pour souffrir d’un problème pour une défaillance d’usine ou une pièce de mauvaise qualité.

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Catégories

Meilleures ventes

Fabricants

Nouveaux produits
Promotions

Fournisseurs

Aucun fournisseur