Essuyage des vitres  

Il y a 4 produits.
Essuyage des vitres

ESSUYAGE DES VITRES : balais, moteurs, pompes

Le pare-brise est l’élément central qui vous permet une bonne conduite. Il vous permet d’avoir une visibilité de l’extérieur et de tout ce qui se passe devant vous. Afin que celui-ci soit toujours propre et puisse vous garantir une vision optimale pensez à le nettoyer régulièrement et à vérifier l’ét...

ESSUYAGE DES VITRES : balais, moteurs, pompes

Le pare-brise est l’élément central qui vous permet une bonne conduite. Il vous permet d’avoir une visibilité de l’extérieur et de tout ce qui se passe devant vous. Afin que celui-ci soit toujours propre et puisse vous garantir une vision optimale pensez à le nettoyer régulièrement et à vérifier l’état de vos essuie-glaces. Le mécanisme est aussi accompagné d'une pompe à lavage pour vous permettre de nettoyer le pare-brise fréquemment. Cet ensemble de systèmes bien élaboré, vous permet de rouler même en temps de pluie ou de nettoyer votre pare-brise en pleine conduite en cas de projection. Les essuie-glaces sont un système d’essuyage relativement très ancien, il était à l’époque manuel. Il est actuellement électrique mais le principe reste le même. Ils se situent à divers endroits du véhicule, sur le pare-brise avant, arrière, mais aussi sur les phares pour certains modèles de véhicules. Ils ne nécessitent pas forcément un entretien régulier, toutefois, il faut les contrôler assez souvent surtout lors de froid ou de neige pour vous prémunir de tout accident. Un mauvais fonctionnement des essuie-glaces ou le défaut d’essuie-glace peut entraîner des contraventions de 3ème classe. Les essuie-glaces est un ensemble de système mécanique et électrique, qui une fois activé, permet d’essuyer votre pare-brise en va et vient, mais comment fonctionnent-ils ?

Le fonctionnement du système d’essuie-glace

Les essuie-glaces comprennent un ensemble de pièces et de systèmes qui sont reliés entre eux. Ils respectent certaines normes de fabrication pour des raisons de sécurité. Les essuie-glaces doivent être ainsi capables de tenir contre de grosses averses pour ne pas gêner la vision du conducteur, mais aussi d'être fonctionnel en période de grand froid et ne pas givrer. Le mécanisme n’a pas vraiment évolué au fil des années, les matériaux ont toutefois été améliorés. La technologie a permis aussi d’avoir de nouvelles innovations, comme par exemple l’allumage automatique des essuie-glaces en temps de pluie grâce à des détecteurs. Le système de l’essuie-glace comprend un moteur, qui est relié à un mécanisme de commande en rotation alternative, ce système est lui aussi relié à un autre mécanisme en transition alternative qui permettra les va-et-vient du mécanisme. Ce dernier mécanisme est relié à un support en plastique ou métallique sur lequel est placé le balai qui servira à nettoyer le pare-brise. L’ensemble du système crée alors un mouvement qui se peut se répéter à l’infini. Le mécanisme doit être le plus souvent vérifié pour éviter un encrassement des pièces, ainsi n’hésitez pas lancer le mécanisme d’essuie-glace même sans pluie ni neige. Pour un meilleur champ de vision, les essuie-glaces doivent être capables de recouvrir jusqu’à 80 % du pare-brise.

Les types d’essuie-glaces et les catégories

Les essuie-glaces sont des éléments accessoires qui sont standards et qui peuvent s’adapter à plusieurs types de véhicules. Il faut toutefois prendre en compte de la taille du pare-brise et de la puissance du moteur. Il existe divers types d’essuie-glaces selon la marque du véhicule. L'essuie-glace peut être ainsi à fonctionnement simultané de gauche à droite, ou centré c'est-à-dire les deux essuie-glaces rentrent à l’intérieur de l'axe. Il existe aussi des modèles à un seul essuie-glace, qui assure le nettoyage sur toute la longueur du pare-brise. Et de façon plus rare il y a des essuie-glaces à triples balais. L’essuie-glace présenté sur la plupart des véhicules est l’essuie-glace double à fonctionnement simultané. Côté marque, il en existe beaucoup à travers les marques de voitures. Toutefois, les constructeurs choisissent des marques de renoms pour l'équipement des essuie-glaces. Les marques les plus privilégiées dont on est certain qu’ils vous dureront assez longtemps, sont Bosch, Valeo, Cora, etc.  

Détails

Sous-catégories

  • MOTEUR ESSUIE-GLACE...

    MOTEUR ESSUIE-GLACE UNIVERSEL : CAMION, TP, TRACTEUR, VOITURE, CAMPING CAR

    Le moteur d’essuie-glace est un accessoire secondaire électrique de la voiture, mais pourtant très indispensable en cas de mauvais temps. Le moteur d’essuie-glace permet d’actionner les balais de droite à gauche traditionnellement. Ils se trouvent à l’avant du pare-brise, à l’arrière et peuvent aussi exister en essuie-glaces de phares pour certains modèles. Les essuie-glaces et son moteur sont un ensemble d'élément mécanique et électrique pas très complexe, mais qui permet de continuer à rouler en temps de pluie et d’averses. Cet équipement répond à plusieurs normes internationales et régionales comme les normes CE. Ils sont fabriqués de manières standardisés pour les voitures et poids lourds, il existe toutefois, des moteurs d'essuie-glaces spéciaux pour certains véhicules. Il est possible que le moteur lâche à un moment donné, changer la pièce est plus préférable que de la réparer.

    Le moteur d’essuie-glace en général

    Le moteur d’essuie-glace est un élément électrique qui fournit une énergie mécanique permettant l’actionnement des bras de l’essuie-glace. Les moteurs proposés sur le marché, respectent plusieurs normes et plusieurs spécificités techniques et électriques. En général, le moteur d’essuie-glace, est alimenté par un courant de 12 v, il dispose de deux vitesses, longues et rapides. La vitesse rapide est destinée pour les grosses pluies, et inversement la vitesse lente pour les petites pluies. La vitesse du moteur est de 3000 t/mn à 2000 t/mn en général. Sa consommation électrique est de 6 A. Le moteur à essuie-glace est composé de deux parties, le moteur proprement dit composé d’inducteur à aimant et de balais. Puis le mécanisme de transmission de l’énergie mécanique. C’est généralement une vis sans fin au bout qui transmet l’énergie à un pignon. Le moteur électrique est connecté à la batterie et à la commande d’activation de l’essuie-glace, il est aussi relié à un système de récupération d’eau pour le nettoyage du pare-brise le « lave-glace ». Pour éviter les pannes totales d’essuie-glaces, penser à vérifier l’état général du moteur et de son mécanisme avant un mauvais temps. Il existe toutefois des signes annonciateurs qui indiquent que votre moteur va lâcher. Si le fonctionnement du moteur ralenti de jour en jour, ou s'il met du temps à répondre, il faut le contrôler.

    Les pannes de moteurs d’essuie-glaces

    Le moteur d’essuie-glaces est en général résistant et peut tenir tout au long de la durée de vie du véhicule. Il se peut toutefois que le moteur lâche. Avant de changer la pièce principale, c'est-à-dire le moteur, il faudra s’assurer que le problème ne vient pas d’une autre pièce. Le son que produira le moteur peut vous indiquer d’où vient la panne. Faites appel à un professionnel pour la réparation sauf si vous avez des notions en mécanique. Les blocages en général proviennent des pièces accessoires en général. Il faudra penser à vérifier donc que ce ne sont pas les balais d’essuie-glaces qui sont usés et qui empêchent un fonctionnement normal du moteur. Il faudra vérifier aussi les fusibles, c’est le cas qui est le plus fréquent, après un court-circuit. Si le problème provient du moteur, il est possible de réparer la pièce, mais idéalement de la changer pour ne pas avoir de panne récurrente. La partie mécanique du moteur étant en clin aux agressions extérieures, il faudra nettoyer les poussières et autre encrassement, mais surtout l’oxydation qui s’est formée sur les pièces en métal. Par la suite, penser à graisser l’ensemble du mécanisme, les engrenages etc. Il est toujours conseillé de changer le moteur des essuie-glaces si vous avez une panne, celui-ci étant standard il existe plusieurs modèles selon la catégorie de véhicule et selon le modèle.

  • pompe lave glace...

    POMPE DE LAVE-GLACE

    Pour un bon entretien de vos essuie-glaces, pensez à vérifier que la pompe de lave-glace est toujours fonctionnelle. La pompe de lave-glace est un équipement indispensable qui est inséparable du mécanisme des essuie-glaces. Cet accessoire vous permet ainsi de pouvoir laver votre pare-brise dans le cas où celui-ci est sale grâce à un réservoir adapté pour. Il est présent sur le mécanisme de lavage avant du pare-brise, mais peut aussi se positionner à l’arrière ou sur les phares du véhicule. Une saleté s’est accrochée à votre pare-brise, avec un petit jet d’eau et un bon coup d’essuie-glace est le tour est joué. Il se présente comme un cylindre contenant de l’eau où est accroché un petit moteur qui provoque le jet. Il se peut que ce petit élément tombe en panne ou se bloque, vous empêchant ainsi d’utiliser vos essuie-glaces de façon optimale. Il est possible de le réparer, mais il est toujours préférable de le remplacer si c’est le moteur qui bloque ou en cas d’encrassage. Le remplacement de cette pièce nécessite toutefois, certaines compétences mécaniques, car il est difficilement accessible. Pour ne pas vous mêler dans les raccordements et fils, faites appel à un professionnel.

    Panne de la pompe de lave-glace

    Il existe plusieurs causes externes qui peuvent entraîner la panne de cet élément. Il se peut aussi que la panne provienne du mécanisme ou du moteur de la pompe à glace. La pompe de lave glace est censée tenir tout au long de la vie du véhicule, mais il peut lâcher selon certaines circonstances. Les causes majeures qui peuvent entraîner la panne de cet accessoire sont diverses : le froid qui gèle le compartiment à liquide, le moteur de la pompe est encrassé, la pompe est bouchée par des poussières ou autres débris, les joints ne sont plus étanches, ou l’oxydation des broches du système électrique. Dans certains cas, changer la pièce est préférable. S’il s’agit d’oxydation pensez à nettoyer les contacts électriques avec de l’essence ou des produits adaptés. Dans le cas où il s’agit de joints qui ne sont plus étanches ou de fuites, il est indispensable de changer la pièce. Il est difficile de se prémunir de la panne de cet élément, il existe toutefois des signes évidents qui vont vous permettre de savoir quand cette pièce va lâcher. Si la pression commence à être faible ou si le jet n’est pas assez puissant, votre pompe de lave glace va tomber en panne.

    Changement et réparation de la pompe de lave-glace

    Dès que vous sentez que la pompe de lave-glace, ne fonctionne plus de façon optimale pensez à la vérifier. Il faudra toutefois bien diagnostiquer que le problème provient de la pompe, pour ne pas endommager d’autres pièces. Un bon mécanicien saura détecter si la panne provient véritablement de la pompe en quelques minutes. Si la panne provient de cette pièce, vous pouvez essayer de la réparer si les dommages ne sont pas internes. Toutefois, le coût de la pièce étant abordable, il est préférable de la changer directement pour plus d’assurance. Il est possible d’acheter la pièce dans les points services habituels, il faudra toutefois vérifier la référence qu’il vous faut, mais aussi la taille et les accessoires fournis. La pièce étant standard, il existe toutefois plusieurs marques de pompe lave-glace, à vous de choisir la marque qu’il vous faut. L’installation de la nouvelle pièce est assez difficile, il faudra démonter plusieurs éléments avant d’avoir accès à la pompe. La pose, consistera à démonter et à visser la nouvelle pompe, en respectant les coches négatives et positives et les tuyaux à raccorder d’arrivée d’eau.

  • Kit complet lave glace
  • Balais d'essuie glace...
  • Balais d'essuie glace...
  • Balais d'éssuie glace...
  • Gicleurs essuie glace...
Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.